Avis sur la Xiaomi Soundbar 3.1ch : globalement bonne, des détails à revoir

Jusqu’à maintenant, Xiaomi proposait une barre de son simple et efficace sans caisson de basse pour bénéficier d’un meilleur son sur son téléviseur. Le marché est très concurrentiel avec les grandes marques de TV qui en proposent et Xiaomi compte bien avoir sa part de marché. Disponible depuis un petit temps dans certains pays Européen, la Xiaomi Soundbar 3.1ch est maintenant disponible en France à un prix qui s’aligne directement avec la concurrence.

Un emballage sérieux

Commençons par l’emballage très sérieux où le caisson de basse et la barre de son sont bien emmitouflés dans des sachets et dans du polystyrène, le tout dans un grand carton. Le carton comporte les caractéristiques principales : 430W, caisson de basse sans-fil, 7 haut-parleurs, Dolby Audio, Audio 3D et NFC.

Est livré : le caisson de basse, la barre de son, une télécommande (sans les piles AAA / LR03), deux supports pour fixer la barre sur un mur (avec les chevilles et les vis, un câble HDMI et la notice.

Dimensions

Barre de son (L x l x D) : 86 x 11,5 x 6 cm
Caisson de basse (L x l x D) : 21 x 29,7 x 37 cm
Poids net : 7,85 Kg

Un ensemble qualitatif

La première impression en déballant les éléments, c’est la qualité des matériaux sélectionnés et l’assemblage général.
Le caisson de basse est fait d’un coffrage moulé en plastique avec le haut-parleur située en dessous. Attention à ne pas prendre le caisson par le dessous, au risque d’endommager le haut-parleur qui n’est pas protégé.

La barre de son est quant-à-elle composée d’un dessus en acier brossé (attention aux griffes), tout comme l’emplacement NFC avec un motif circulaire.
Un petit écran se situe en façade, sur la droite, derrière la grille. Comme chez certains concurrents, il s’agit d’un petit écran qui affiche le principal : la source, le volume, le réglage du volume…
Au regard comme au touché, l’ensemble est plaisant.

Une installation facile

Rien de plus simple pour installer la Xiaomi Soundbar 3.1ch puisqu’il suffit de brancher le cordon d’alimentation du caisson de basse (le transformateur est intégré), de même pour la barre de son dont le transformateur est externe. Reste le choix des connectiques HDMI ARC, S/PDIF et coaxial (il reste un second port HDMI (out) et un port USB pour la lecture de médias).
L’appairage du caisson de basse à la barre de son se fait automatiquement au premier démarrage, sinon, il est possible de le faire manuellement (notice en français).

Un son orienté sur les basses

La Xiaomi Soundbar 3.1ch propose cinq modes : standard, film, musique, jeu et actualités avec un réglage des basses mais pas des aigus. Un mode “AI” est également de la partie pour adapter automatiquement le mode.

Xiaomi semble avoir misé sur un son axé sur les basses. Il n’est pas nécessaire de pousser les basses pour avoir un rendu assez soutenu et suivant le type de musique, augmenter les basses se révèle intéressant pour ceux qui apprécient.

Les aigus sont clairs et le mélange est harmonieux, toujours pour ceux qui apprécient les basses. Sinon, il faudra descendre le réglage des basses en dessous de “0”, soit “-1” voir “-2”. Tout dépend également du mode son sélectionné où les basses sont plus ou moins importantes.

Une télécommande agréable

La télécommande est dans le style des autres de la marque, avec un design semblable à celui de la pomme croquée, avec les boutons essentiels : marche / arrêt , source, navigation + validation, mode bluetooth, sélection du mode son, mute, AI Sound, Night Mode, Bass – et Bass + et volume +/-. Elle fonctionne en bluetooth.

À noter la présence de deux modes avancés :

  • Un appui long sur la touche “Sound Mode” permet d’accéder aux réglages des basses, aigus, audio sync, etc…
  • Un appui long sur la touche “haut” permet d’accéder à la version du firmware, de réinitialiser la barre, etc…

Les petits choses à revoir

La Xiaomi Soundbar 3.1ch n’est pas sans défaut, avec quelques petits détails qui pourraient être améliorés par une mise à jour.

  • Testée avec une Mi TV Q1 75″, le HDMI ARC fonctionne, mais le volume ne s’affiche pas sur le petit écran quand on utilise la télécommande du téléviseur, alors qu’il s’affiche avec la télécommande de la barre de son. De plus, si la barre de son est éteinte, le fait d’allumer la TV n’allume pas la barre de son. Par contre, l’inverse fonctionne, en éteignant la TV, la barre de son s’éteint avec le message “BYE”. (Sur ce dernier point, il semblerait que la barre de son réagit différemment suivant le téléviseur, ça peut donc fonctionner).
  • Comme chez certains concurrents, le minuscule écran affiche le stricte minimum. Bonne nouvelle, il s’éteint automatiquement après quelques secondes.
  • Pour brancher une clé USB, prévoyez une rallonge USB. En effet, le port USB se situe en dessous et l’emplacement n’est pas assez grand pour les grandes clés.
  • Le NFC est situé sur le dessus de la barre de son, ce qui est embêtant si on place la barre de son en dessous du téléviseur (elle passe de justesse en dessous de la Mi TV Q1 75″, donc, peut-être pas sous des téléviseurs plus classique où il faudra la mettre devant ou derrière.
  • [à vérifier dans le temps] Des micro-coupures en mode “AI Sound”.

Si vous possédez également la Xiaomi Soundbar 3.1ch, n’hésitez pas à partager votre avis en commentaire

 

nsuffys

Contrôleur télécom, passionné de nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.