Jolla annonce la sortie imminente de Sailfish 3

Sailfish 3 est la prochaine version majeure du système d’exploitation indépendant développé par Jolla et son déploiement ne devrait pas tarder.

En effet, Sami Pienimäki, PDG et co-fondateur de Jolla a publié un article sur le blog officiel de Jolla faisant état de l’avancement. Annoncé lors du Mobile World Congress 2018, après des mois de développement avec les partenaires de Jolla et la communauté, Sailfish 3 est sur le point d’être prêt.

Sailfish 3 sera lancé en octobre 2018, de sorte que les membres sélectionnés de la communauté recevront la mise à jour après la mi-octobre, puis suivant les remontés, le déploiement sera disponible en “early access” d’ici fin octobre 2018 et dans les semaines suivantes pour le grand public.

En même temps que le déploiement en “early access” de Sailfish 3, Sailfish X sera proposé pour le Sony Xperia XA2. Plus de détails à ce sujet seront disponibles.

Rendez-vous sur le site officiel de Sailfish 3 pour tout savoir sur ce système d’exploitation “différent” !

Source

nsuffys

Hello ! Je travaille dans les télécoms depuis maintenant plus de 10 ans et pendant une partie de mon temps libre, j'aime partager ce qui m'intéresse dont les nouvelles technologies, l'automobile, les jeux...

3 pensées sur “Jolla annonce la sortie imminente de Sailfish 3

  • 30 septembre 2018 à 10 h 36 min
    Permalink

    jolla jolla en version 3 bien mais il faudrait deja avoir un phone en version 1
    car entre accione by jala , turing phone , intex , inoi qui soit disant font des phones
    sous sailfish mais que personne n’a jamais pu acheter verra t on un jour
    en france un phone que l’on acheterait comme un simple phone sous android
    je sais l’espoir fait vivre alors un jour peut etre

    Répondre
    • 30 septembre 2018 à 10 h 54 min
      Permalink

      Bonjour,

      Malheureusement, maintenant, Jolla semble plus compter sur ses partenaires “pro” comme des entreprises gouvernementales que sur le grand public.

      Intex avait fait un bel effort pour permettre au grand public d’utiliser Sailfish mais les ventes ont dû être catastrophiques et la commercialisation assez limitée (Inde). Pour ce qui est de Turing, le PDG a toujours foiré ses projets “ambitieux”. Jala s’adresse à l’amérique du sud sans trop donner de nouvelle. Inoi pour les Russes, mais encore une fois… une annonce puis rien.

      Pour l’instant, le meilleur moyen pour avoir un bon smartphone sous Sailfish est d’acheter un Sony Xperia X, le déverrouiller et de le flasher… Mais la procédure reste trop “geek”. Même Fairphone ne semble pas faire d’effort.

      Reste à voir si Sailfish 3 va changer ou non la donne en étant compatible avec les features phones 4G..

      Répondre
  • 25 octobre 2018 à 11 h 48 min
    Permalink

    Bonjour

    Concernant la vente de l’Intex Aquafish en Inde, je ne partage pas complètement ton avis. De mémoire la production avait été de 20.000 unités. A ma connaissance tout a été vendu et il suffit d’aller sur ebay.in pour se rendre compte qu’il n’y a en n’a plus un seul à vendre. Depuis bien longtemps. A mon sens l’intex Aquafish s’est autant vendu en Inde qu’en Europe. Pour ce qui me concerne, nous avons un exemplaire à la maison et grâce aux travaux de l’un des contributeurs, il a été facile de transformer l’Intex Aquafish en Jolla C.
    https://together.jolla.com/question/148893/how-to-make-aqua-fish-to-think-its-jolla-c-not-modem/

    Du coup, nous ne sommes pas/plus tributaire de la fourniture des mises à jour très aléatoires d’Intex. En termes de fréquence, il est globalement compatible avec les fréquences européennes sauf certaines (par exemple je pense que l’opérateur Bouygues ne serait pas recommandé).

    Ce qui m’a beaucoup étonné c’est qu’Intex n’a pas vendu directement le smartphone aux consommateurs mais est passé par des revendeurs visiblement assez nombreux. Pour ce qui nous concerne, le vendeur indien auprès duquel nous avons acheté l’Aquafish, était surtout et avant tout un vendeur de matériels électroniques en tous genres !!!

    Deux points ont été manqués par Jolla, mais il devait y avoir à l’époque un problème de ressource :
    – absence du protocole Volte très employé en Inde (selon ma compréhension)
    – absence de certification CE pour une éventuelle vente en Europe.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.