UMIDIGI Uwatch2 : présentation et test

UMIDIGI commercialise, depuis mi-juillet 2019, la montre connectée UMIDIGI Uwatch2 qui reprend le design de la première génération en corrigeant quelques détails. Comme pour les smartphones et autres accessoires de la marque, le point est mis sur le prix qui est d’environ 25€ sur AliExpress avant d’être commercialisée dans le monde.

La montre connectée UMIDIGI Uwatch2 possède un écran carré IPS tactile couleur de 1,33 pouce (240 x 240 pixels), logé sous un verre trempé 2.5D rond. Le contour du verre comporte des points dont la partie supérieure indique, grâce à des LED vertes, quand la montre est en chargement. Aucun bouton physique n’est présent, il faut appuyer sur le petit cercle situé en bas de l’écran pour sortir la montre de veille. Elle est certifiée IP67, soit totalement étanche à la poussière et protégée contre l’immersion temporaire jusqu’à 1 mètre de profondeur.

Le châssis est totalement en acier avec deux bracelets, l’un en métal équipé d’un aimant puissant, l’autre en silicone souple comme sur de nombreuses autres montres connectées. La fixation du bracelet se fait manuellement, sans outil, juste en pinçant l’axe de fixation.

La montre fait 43,8 mm pour une épaisseur de 12 mm et une largeur de bracelet de 22 mm pour un poids de 44 grammes (sans le bracelet).

La Uwatch2 est propulsée par un processeur Nordic-Nrf52832 que l’on retrouve pas mal sur ce genre de produit. L’autonomie donnée en usage est comprise entre 7 et 10 jours et de 25 jours en veille grâce à la batterie de 280 mAh. La charge se fait en deux heures grâce à un cordon spécial qui vient s’aimanter sous la montre.

Différents types de sports sont pris en charge dont la marche, la course à pied, le vélo, la corde à sauter, le badminton, le basketball et le football. Il est aussi possible de prendre sa tension, mesurer le taux d’oxygène dans le sang.

Les notifications sont également gérées avec, par exemple, Facebook, Twitter, Skype, les SMS, les appels et bien plus encore. Quelques autres fonctionnalités sont proposées dont la météo, le contrôle de la musique présente sur votre smartphone, le réglage du réveil, un chronomètre et même un déclencheur photo.

Pour plus de personnalisations, trois thèmes sont pré-chargés, les autres sont à télécharger directement depuis l’application “Da Fit” présente sur le Play Store et Apple Store. L’application ne demande pas de création de compte mais se contente juste d’enregistrer quelques-unes de vos données comme le poids, l’age, le sexe. Elle permet de régler quelques fonctionnalités supplémentaires et de mettre à jour la montre.

Avis

Pour son prix, la UMIDIGI Uwatch2 est intéressante si on cherche une simple montre connectée. La qualité globale est excellente mais le menu n’est pas entièrement traduit et manque d’originalité. La navigation est bonne, avec des glissés vers la droite ou gauche pour accéder rapidement aux fonctionnalités sportives et vers le haut ou le bas pour accéder au menu en trois partie.

La portée en bluetooth n’est pas aussi excellente que sur un tracker d’activité comme le Mi Band ou le Honor Band, mais le principe est bien de garder son smartphone à ses côtés. Lors de notifications, la montre vibre, mais assez discrètement. L’écran de 240 x 240 pixels, soit le double en largeur par rapport au Mi Band, donne un meilleur confort de lecture des notifications et de la météo.

Dès la réception de la montre, une mise à jour a été proposée. À voir dans le temps, mais le suivi logiciel semble être présent.

Dernière chose, la luminosité de l’écran est réglable dans les paramètres de la monte. Par défaut, celle-ci est réglée à moitié, il est préférable de la régler au maximum pour une meilleure luminosité quand il fait beau.

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire !

nsuffys

Hello ! Je travaille dans les télécoms depuis maintenant plus de 10 ans et pendant une partie de mon temps libre, j'aime partager ce qui m'intéresse dont les nouvelles technologies, l'automobile, les jeux...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.