Salto : un Netflix à la française

M6, France Télévisions et TF1 ont décidé de s’allier pour créer « Salto », le concurrent français de la plateforme américaine Netflix.

Le service n’a pas encore de date de mise en service mais à déjà un nom et un abonnement estimé à environ 5€ par mois pour attirer un large public dont les 3,5 millions d’abonnés Netflix.

Pour Delphine Ernotte Cunci, Présidente Directrice Générale de France Télévisions, « Je me réjouis du lancement de cette plateforme commune, qui constitue une évolution majeure pour le futur du secteur audiovisuel français. Face aux plateformes globales, SALTO permettra d’offrir une grande qualité de service à tous nos publics et d’exposer le meilleur de la création française et européenne. »

Pour Gilles Pélisson, Président Directeur Général du Groupe TF1, « Ce projet s’inscrit pour le Groupe TF1 dans une volonté affirmée d’ouverture et de coopération stratégique, tant avec les acteurs majeurs français qu’européens. Cela nous donnera dans les années à venir toutes les armes pour faire face à nos défis et nous permettra de répondre toujours plus efficacement aux attentes de nos publics. »

Pour Nicolas de Tavernost, Président du Directoire du Groupe M6, « Profondément engagé depuis de nombreuses années dans l’adaptation aux mutations numériques et aux usages digitaux, le Groupe M6 se réjouit que les 3 principaux groupes français de télévision conjuguent leurs efforts pour accélérer et accompagner les évolutions de la télévision, et satisfaire ainsi les demandes de leurs publics. »

Reste que le service devra convaincre face à un concurrent déjà bien installé dont les séries sont mondialement connues.

Via / Salto.fr

nsuffys

Hello ! Je travaille dans les télécoms depuis maintenant plus de 10 ans et pendant une partie de mon temps libre, j'aime partager ce qui m'intéresse dont les nouvelles technologies, l'automobile, les jeux...

2 pensées sur “Salto : un Netflix à la française

  • 16 juin 2018 à 21 h 41 min
    Permalink

    Entre Joséphine Ange Gardien, Camping Paradis et Plus Belle La Vie, la concurrence va être féroce. Je crois que les dirigeants de Netflix sont en train de se faire dessus…

    Répondre
    • 16 juin 2018 à 22 h 39 min
      Permalink

      Y’a pas à dire, ça vend du rêve x).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.